Aujourd’hui, je vais parler d’une photo oubliée, d’une photo formidable, qui devait absolument figurer dans le livre, et que je n’ai jamais réussi à glisser. Parce que j’en ai trouvé d’autres, parce que je l’ai oubliée, parce que je l’ai retrouvée et que je ne savais plus où la glisser…

1944-IWM-Bayeux-Rue de Bayeux avec Chars-B5685

Il s’agit d’une photographie issue des collections de l’IWM (B 5685) prise par le Sergent Laing, N°5 army film & photography unit, et que l’on trouve sur de nombreux site Internet (notamment Wikipedia). On y voit une colonne de chars (British 30th Corps) traversant Bayeux.

Remarque : On est au tout début de l’offensive car sur le bitume on observe distinctement trois ou quatre traces laissées par les chenilles des chars. J’imagine que quelques jours plus tard, ce bitume aura été largement désagrégé. D’ailleurs, j’ai lu que pour acheminer le matériel, les alliés avaient créé une rocade tout autour de Bayeux afin de contourner la ville, rocade qui sert encore de boulevard périphérique.

Sur le trottoir, des enfants sortis manifestement pour voir les engins, détournent un instant leur attention pour regarder le photographe.

On pourrait être rue Royale, l’une des maisons pourrait être celle de Joséphine et de Lucien, et les enfants pourraient être Gaston et ses trois sœurs.

Joséphine parle des chars qui passaient sans cesse devant ses fenêtres. Gaston parle aussi des files de camions et de chars qui passaient à touche-touche (page 85). La photographie B 5685 aurait merveilleusement illustré ce propos.

Mais j’ai finalement opté pour deux autres photographies, qui n’ont pas été prises à Bayeux, mais qui avaient l’immense avantage d’être en couleur. Et la photographie B 5685 est restée dans un répertoire quelque part sur mon disque dur.